2E1B2B3545C1F319CF00A9F1FE3EA6BC

C’est quoi du renforcement musculaire ?

 

La musculation est une pratique qui vise à dessiner sa silhouette en faisant travailler un ou plusieurs groupes de muscles. Les pratiquants de la musculation peuvent rechercher différents résultats.

Pour cela, ils doivent apprendre à connaître leur morphotype et comprendre le fonctionnement du muscle.

Définition de la musculation

La musculation est une activité physique qui vise au renforcement musculaire et à la construction du corps, d’où l’anglicisme body-building. Considérée à tort parfois comme un sport, elle n’intègre cependant aucune dimension ludique (ce qui est l’essence de tous les sports) :

  • Elle peut se pratiquer par tous, hommes femmes, jeunes et moins jeunes, aussi bien à domicile qu’en salle de sport.
  • Il s’agit d’une activité anaérobie (qui se déroule donc sans apport d’oxygène).
  • Pratiquée avec une certaine mesure, la musculation est bénéfique pour la santé.

Les objectifs du renforcement musculaire

Voici les principaux objectifs du renforcement musculaire :

  • croissance musculaire : pour des muscles plus saillants, plus volumineux ;
  • force physique : meilleure endurance, meilleure résistance, des muscles plus puissants et toniques ;
  • prise de masse : une augmentation du poids du corps en muscle ;
  • sèche musculaire : une diminution de la masse grasse, de la cellulite, de la culotte de cheval, etc. ;
  • amélioration de l’utilisation nerveuse des muscles : ce sont les premiers gains chez les débutants. Une meilleure innervation permet d’utiliser plus de fibres musculaires ;
  • renforcement des articulations et des tendons : grâce à une progression naturelle dans la charge ;
  • amélioration de la résistance osseuse : grâce aux charges progressives, la musculation permet aussi de lutter contre la perte de densité osseuse comme l’ostéoporose ;
  • gain cardio-vasculaire : les muscles consomment progressivement mieux l’oxygène, notamment grâce au travail d’endurance ;
  • amélioration de l’hygiène de vie par le rythme alimentaire et les exercices associés ;
  • amélioration de l’estime de soi et de la confiance en soi.

Âge et renforcement musculaire

S’il n’y a pas de limite d’âge pour pratiquer au renforcement musculaire, il convient de respecter quelques précautions inhérentes au développement du corps et à ses évolutions.

Avant 11 ans

  • Le corps est encore en formation, il convient de laisser les muscles se développer par une activité quotidienne normale.
  • Un entraînement trop précoce pourrait porter préjudice à l’établissement correct de la coordination motrice notamment.

Pendant l’adolescence

  • C’est un âge où beaucoup de jeunes garçons, mais aussi de jeunes filles, sont tentés de contrôler les bouleversements physiques qu’ils vivent en pratiquant la musculation.
  • Si le fort taux d’hormones propre à cet âge est favorable au développement musculaire chez les jeunes hommes, le squelette n’a pas fini sa croissance et reste fragile : il faut rester très prudent.

Entre 40 et 50 ans, puis au-delà

  • Plus l’on sort de la « force de l’âge », et plus la fonte musculaire avance, les os se fragilisent et les artères se bouchent.
  • Il est tout à fait possible de faire de la musculation en avançant dans l’âge, mais il convient de rester à l’écoute de son corps et de consulter ses médecins pour ne pas se mettre en danger.
  • Les effets positifs sont nombreux : amélioration des capacités respiratoires, réduction du cholestérol et du diabète, meilleure endurance.

WordPress theme: Kippis 1.15