2E1B2B3545C1F319CF00A9F1FE3EA6BC

C’est quoi un hallux valgus ?

Hallux Valgus

Définition

L’hallux valgus correspond à une déformation évolutive de l’avant-pied : 

L’hallux valgus, qu’on appelle aussi « oignon », correspond à une déviation anormale du gros orteil vers le deuxième orteil qui entraîne une déformation de l’avant-pied, au niveau du premier métatarsien et du gros orteil…….Le défaut d’alignement du gros orteil entraîne la formation d’un « oignon », qui correspond à une saillie osseuse située en regard de la déformation, et qui est aggravée par la marche. D’autre part, Le gros orteil assure la propulsion du corps vers l’avant lors de la marche: .En cas d’hallux valgus, il perd ce rôle d’appui du corps, qui est alors assuré par les autres orteils, ce qui aggrave la contrainte exercée sur les autres orteils, à l’origine des symptômes douloureux et se chausser devient de plus en plus difficile 

Causes et facteurs de risques

Les femmes sont principalement atteintes par l’hallux valgus (dans 95% des cas) 

Parmi les autres causes et facteurs de risques :

  • Hérédité,
  • port de chaussures inadaptées (ex : trop étroites ou pointues), talons hauts,
  • pied égyptien (excès de longueur du gros orteil),
  • pied plat (valgus),
  • âge : l’hallux valgus débute généralement entre 40 et 50 ans,
  • la ménopause chez la femme.

Conséquences

Le gros orteil assure la propulsion du corps vers l’avant lors de la marche. En cas d’hallux valgus, il perd ce rôle d’appui du corps, qui est alors assuré par les autres orteils. La perte de cette fonction du gros orteil aggrave la contrainte exercée sur les autres orteils, à l’origine des symptômes douloureux. 

Symptômes et complications

L’hallux valgus est asymptomatique dans un premier temps, puis évolue par poussées. Celles-ci s’accompagnent généralement de vives douleurs sur le bord interne du pied, accentuées par la marche. 

Parmi les autres symptômes et complications :

  • Rougeur et inflammation sur le bord interne du pied, au niveau de l’oignon,
  • bursite,
  • griffes des orteils (avec formation de durillons sur la plante des pieds),
  • cors dorsaux,
  • complications cutanées,
  • arthrose.

Traitements

Le traitement médical ne permet pas de corriger la déformation, mais de soulager la pression sur « l’oignon » et les orteils voisins du gros orteil. 
Il repose sur :

  • un chaussage large et adapté à la marche,
  • la prise d’anti-inflammatoires, l’application de soins locaux,
  • la pose d’orthèses,
  • la rééducation.

En cas d’échec de ces traitements, et de complications (ex : arthrose), une intervention chirurgicale est alors nécessaire. 

WordPress theme: Kippis 1.15