2E1B2B3545C1F319CF00A9F1FE3EA6BC

C’est quoi un tennis elbow ? tendinite du coude

Tennis Elbow – Tendinite du Coude

Quand on souffre d’un tennis elbow (tendinite du coude), on ressent une douleur vive lorsque l’on tient la télécommande de la télévision, on décapsule une bouteille ou quand on visse un objet… Le tennis-elbow ne résume pas à lui seul toutes les pathologies douloureuses du coude, mais il s’agit de la forme la plus répandue, mais aussi une des plus douloureuses. 

Le tennis elbow, c’est quoi ?

Il s’agit d’une douleur du compartiment extérieur du coude. Souvent appelée tennis elbow (parce que cela concerne souvent les joueurs de tennis), cette tendinite du coude ne touche pas seulement les sportifs, mais se rencontre également après un choc ou une hyper-sollicitation du coude, occasionnelle ou chronique. 

Les symptômes

La douleur est souvent progressive et se manifeste dans des gestes de la vie quotidienne ou professionnelle : lorsque vous serrez une éponge, vous faites un revers en tennis, ou lorsque vous avez un travail manuel… C’est une pathologie de la préhension et du serrage.

Qui est concerné ?

Le tennis elbow affecte entre 1 et 3 % de la population adulte, principalement entre 35 et 65 ans.

Le traitement

Plusieurs traitements existent, mais aucun ne garantit une efficacité à 100%. La guérison est affaire de cicatrisation des tendons. 

La première des mesures à prendre : le repos immédiat avec arrêt des activités responsables (tennis, travaux manuels, utilisateurs intensifs de souris d’ordinateur…), mais ce n’est pas toujours facile lorsque le geste qui a provoqué la tendinite est d’ordre professionnel. 

Chez le kinésithérapeute, vous allez faire des massages transversaux profonds (MTP), on peut vous proposer des ultra-sons, mais aussi des exercices d’étirements. La pose d’une attelle peut se révéler utile. 

En cas de tennis elbow, des anti-inflammatoires peuvent être également prescrits par le médecin. En règle générale, il vaut mieux éviter d’en prendre les huit premiers jours, car ils bloquent l’inflammation qui est nécessaire au processus de cicatrisation. Ils vont soulager la douleur provisoirement, mais peuvent empêcher la guérison. 

Autre solution : les infiltrations de cortisone au niveau du coude. Sachez toutefois que le taux d’échecs est important.

Parmi les traitements à l’étude, l’injection locale de sang autologue (sang de la propre personne) ou, plus sophistiqué, de plasma autologue riche en plaquettes ou PRP (plasma sanguin enrichi en plaquettes obtenu par centrifugation du sang complet du patient). Il faudra attendre le résultat des études cliniques pour savoir si ce traitement pourra être plus largement appliqué et proposé à un grand nombre de personnes.

Au final, il n’existe à l’heure actuelle pas de consensus concernant le traitement optimal d’un tennis elbow. Le traitement est long et difficile, il peut prendre de 2 à 12 mois. 

WordPress theme: Kippis 1.15